Alimentation des inséparables

Textes sur l'alimentation et recettes

Modérateur: Équipe administratrice

Alimentation des inséparables

Messagepar Couack » Mer Fév 21, 2007 10:31 pm

ALIMENTATION DES INSÉPARABLES

Ayant toujours été fascinée par les toutis, (ce n'est une surprise pour personne), j'ai aussi voulu en savoir plus sur l'alimentation de ces oiseaux. Par observation chez moi, j'ai cru remarquer qu'ils étaient de grands consommateurs de grains. Autre élément, même n'ayant pas été habitués aux germinations, les inséparables en mangent spontanément. J'ai voulu en savoir plus et vérifier si mes observations se révélaient être exceptionnelles ou plutôt générales.

Une courte recherche révèle en effet que les grains constituent la base de leur alimentation en nature. Les grains favoris sont le maïs, le millet, l'avoine. On remarque que la plupart des espèces d'Agapornis se nourrissent au sol ou près du sol dans les herbes hautes. Cette façon de se nourrir leur permet d'avoir accès aux jeunes pousses (germinations) de plantes ou encore aux boutons de fleurs et de feuilles. Pendant que certains sont perchés et mangent les grains arrivés à maturité, d'autres sont au sol profitant de la manne qui tombe du ciel. À ce régime de grains et de jeunes pousses, les inséparables ajoutent aussi des baies qu'ils recueillent dans les arbustes ainsi que les feuilles de certaines espèces d'arbres et d'arbustes indigènes comme ceux de la famille des Euphorbes, Acacia et Albizia. Certaines espèces mangent aussi des figues et de la goyave. Selon certains auteurs, ils ont été répertoriés mangeant dans les jardins de villas de banlieue, pour la variété de nourriture qu'ils contiennent. Finalement, dans certains villages de leur aire de vie, ils ont aussi été vus faire une razzia dans le riz fraîchement étendu pour sécher...


BIBLIOGRAPHIE
FORSHAW, Joseph M., Parrots of the World , 3rd Edition, Landsdowne Editions, 1989, 672 pp.
HIGDON, Pam, The Lovebird , Howell Book, NY, 2001, 126 pp.
LOW, Rosemary, Parrots in Aviculture, Firefly Books, 1992, 288 pp.
Lexicon of Parrots, http://www.arndt-verlag.com/projekt/birds_0.cgi
L'ultime test de compréhension du R+ n'est pas la manière dont vous l'utilisez avec vos perroquets, mais bien entre vous (humains). Susan G. Friedman, Ph.D. psychology

Image
Avatar de l’utilisateur
Couack
Membre étoile
Membre étoile
 
Messages: 12244
Inscription: Mar Sep 27, 2005 8:20 pm
Localisation: Montréal
Ville:

Messagepar Couack » Dim Fév 25, 2007 10:44 am

En regard de cette recherche, on peut conclure que nous devrions nourrir nos inséparables d'un bon mélange de grains, mêlé avec une moulée nutritive du style Harrisson ou Roudybush (vendue à la Boutique) dans des proportions de 2/3 grains et 1/3 moulée.

À cette nourriture devrait s'ajouter germinations, feuillages vert foncé (feuilles de carottes, feuilles de brocoli, laitue diverses), des légumes orange (courges, patates douces, carottes, poivrons), des légumineuses (cuites ou germées: lentilles, pois chiches, haricots), du riz, des pâtes alimentaires, des fruits (papaye, mangue, mandarine), du millet en grappe comme gâterie.

Vous couvrez pas mal l'ensemble des besoins nutritifs de votre oiseau.

J'ai bloqué le sujet pour qu'on puisse le retrouver aisément. Si vous avez des questions, ouvrez un nouveau sujet, il me fera plaisir de vous répondre. Les autres membres de l'Équipe de même. :wink:


Renée[/url]
L'ultime test de compréhension du R+ n'est pas la manière dont vous l'utilisez avec vos perroquets, mais bien entre vous (humains). Susan G. Friedman, Ph.D. psychology

Image
Avatar de l’utilisateur
Couack
Membre étoile
Membre étoile
 
Messages: 12244
Inscription: Mar Sep 27, 2005 8:20 pm
Localisation: Montréal
Ville:


Retourner vers Alimentation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités