Oisillons non sevrés ; non merci!

Textes informatifs pertinents : À lire absolument! Démarrez un nouveau sujet pour DONNER des renseignements.

Modérateur: Équipe administratrice

Oisillons non sevrés ; non merci!

Messagepar mimilafourmi » Jeu Fév 22, 2007 2:21 am

Texte emprunté à l'Oisellerie Maribec


Tout cela peu paraître facile et attrayant et bien des gens inexpérimentés ont le goût de se lancer dans cette aventure du nourrissage à la main, pourtant chaque année dans le cadre de leur pratique, les vétérinaires ainsi que les thérapeutes du comportement aviaire reçoivent leur lot de bébés perroquets avec de sérieux problèmes de santé et/ou de comportement en rapport direct avec une mauvaise technique de nourrissage ou de sevrage et du manque criant de socialisation.

-Brûlure du jabot
-Infection bactérienne
-Pneumonie par aspiration
-Malnutrition sévère
-Divers problèmes physiques
-Problèmes psychologiques
-Inanition
-Décès...


Si l'élevage à la main se limite essentiellement au nourrissage, l’oiseau ne sera pas pour autant apprivoisé. De plus, certaines espèces nécessitent plus de manipulation que d’autres pour être apprivoisés, il faudra donc leur accorder beaucoup de temps, de patience et d'amour.

Si on destine l’oiseau à être de compagnie, il faut le manipuler dès la première prise en charge, le caresser, lui parler…et ce le plus souvent possible en respectant tout de même ses temps de repos !

Par la suite, l’éducation se fait toujours en douceur et dans un souci de respect mutuel. Il faut respecter le fait qu’il n’ait pas systématiquement envie d'être tripoter. Il ne sert à rien de forcer l’oiseau à faire quelque chose,s'il n’en retiens que de dégoût et de la peur.


Plusieurs éleveurs et animaleries vendent des bébés perroquets non sevré. Ils vous disent qu’en complétant vous même le nourrissage à la main votre oiseau établira un plus grand lien avec vous. Bien que ceci semble faire du sens, ce n’est pas vrai du tout. La vraie motivation du vendeur est de sauver de $$$ car le nourrissage à la main représente une tache importante qui mange les profits.

Malheureusement, les erreurs fréquemment faites par des nourrisseurs à la main inexpérimentés causent souvent des problèmes chroniques, physiques ou de comportement chez les perroquets. Les nourrisseurs inexpérimentés ne savent pas jusqu’à quel point il est facile pour un perroquet d’inhaler accidentellement la pâtée d’élevage. Une fois dans le jabot, ces substances peuvent tomber dans les poumons et causer la noyade ou des infections importantes. Les brûlures au jabot sont causées par une pâtée d’élevage trop chaude. Ces blessures peuvent même perforer le jabot requérant ainsi une chirurgie et/ou pouvant résulter d’une infection fongique et bactérienne.

Le gavage, le refus de nourrir les becs fermés en se disant qu’ils mangeront lorsqu’ils auront faim, est souvent le choix de ceux qui sont exaspérés d’assurer le sevrage avant que l’oiseau soit prêt. Les perroquets dans la nature sont sevrés par leurs parents pendant des mois et même des années jusqu’à ce qu’ils apprennent à trouver eux-mêmes leur nourriture.

Le gavage peut dégénérer en malnutrition, inanition volontaire et problèmes comportementaux permanents comme des habitudes alimentaires sévères, la nervosité et une fixation perpétuelle de nourriture.

Le sevrage approprié est la responsabilité de l’éleveur. Ne jamais acheter un bébé perroquet non sevré et ne jamais encourager les animaleries et les éleveurs qui les vendent ainsi.

La plupart des éleveurs en connaissent long sur la façon de produire un perroquet physiquement sain (incubation, nourrissage, hygiène, maladies). Mais certains oublient ou ignorent que le développement psychologique du jeune oiseau est aussi important que son développement physique. Le bien-être futur de l’oiseau en sera tributaire. Trop souvent on entend certains éleveurs affirmer qu’ils ne s’occupent pas beaucoup du bébé de peur qu’ils ne s’attache trop à eux. Cette affirmation est fausse. Le perroquet peut créer des liens avec des personnes différentes tout au cours de sa vie. Si à la base, il a bien développer son identité et sa personnalité, ces différents attachements se feront sans problèmes. Le bébé nourri à la main doit apprendre à devenir un bon oiseau de compagnie et s’adapter à l’environnement humain, sinon il passera sa vie dans la confusion et développera des comportements qui ne sembleront fonctionner que pour lui. Ces comportements peuvent devenir chroniques quand le perroquet atteindra sa période d’indépendance et ils créeront des stress et dans bien des cas des problèmes de santé physiologiques et/ou psychologiques...
Dernière édition par mimilafourmi le Dim Avr 22, 2007 9:09 am, édité 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
mimilafourmi
Gris d'Afrique
Gris d'Afrique
 
Messages: 4214
Inscription: Sam Juin 17, 2006 8:34 am
Localisation: Qc City
Ville:

Messagepar mimilafourmi » Jeu Fév 22, 2007 2:21 am

Plusieurs membres ici ont été tentés d'acheter un bébé perroquet non-sevré, et peut-être que d'autres ici s'interrogent présentement sur la possibilité de le faire. Je crois alors qu'il importe de partir un sujet à ce propos...

D'Abord, je me permets de citer Dwée :

"Il vaut mieux laisser le sevrage aux experts. En plus d'être beaucoup plus sécuritaire,(et oui beaucoup d'oiseaux meurent parce que des gens non-expérimentés veulent absolument sevrer leurs oiseaux)il est faux de croire que le bébé sera ainsi plus attaché à son proprio.

Donc, le premier point à retenir, c'est qu'acheter un oiseau non-sevré, c'est mettre la vie de ce dernier en danger. La vie d'un oiseau en bas age ne tient qu'à des détails (quelques degrés de trop pour la pâtés, quelques degrés insuffisants pour la température de la piece, etc.). Malgré tout, j'en conviens, plusieurs survivent...Or, la marge est immense entre un oiseau qui a simplement survécu et un autre qui a connu les meilleures conditions de sevrage...

Deuxième point. Il faut cesser de chercher les méthodes miracles pour avoir un oiseau attaché à son maître. Vous voulez un perroquet sociable? Eh bien, socialiser-le! Si vous passer des heures et des heures a jouer avec lui, a le caresser, a le laisser se reposer sur votre épaule, a lui parler, vous aurez en retour le fruit de vos efforts, vous aurez un perroquet aussi sociable que vous l'avez souhaité. Si vous ne pensez pas avoir le temps nécessaire pour apprivoiser votre oiseau et en faire le meilleur compagnon du monde, vous n'avez peut-être tout simplement pas le temps d'avoir d'oiseau du tout.

Troisième point. Si votre éleveur met de la pression pour que vous achetiez un oiseau non-sevré. Méfiez-vous. Vous seriez surpris de savoir l'énergie et les frais que coute un perroquet en sevrage. Les éleveurs trop pressés de voir partir leurs oiseaux ont tout simplement hate que quelqu'un d'autre assume ces couts. D'ailleurs, il vous proposera peut-être un rabais alléchant à prime à bord, mais qui n'en vaut certes pas la peine.

Voilà, futurs acheteurs, pensez-y bien.
Image
Avatar de l’utilisateur
mimilafourmi
Gris d'Afrique
Gris d'Afrique
 
Messages: 4214
Inscription: Sam Juin 17, 2006 8:34 am
Localisation: Qc City
Ville:

Messagepar Anne-Lise » Lun Sep 10, 2007 11:09 pm

Voilà un autre texte, écrit par un véto Européen ( :bravo2: ) (celui de Toon du forum), qui prévient des dangers:

http://www.guarouba.com/cariboost_files ... uets-2.pdf
Boutique Monde Exotic
Avatar de l’utilisateur
Anne-Lise
Membre étoile
Membre étoile
 
Messages: 10360
Inscription: Mer Juil 26, 2006 3:31 pm
Localisation: Beauceville
Ville:

Messagepar mimilafourmi » Mar Sep 11, 2007 9:13 am

bravo pour l'écriture du texte, et bravo anne-lise de l'avoir déniché!

comme quoi il y en a des véto sérieux en europe ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
mimilafourmi
Gris d'Afrique
Gris d'Afrique
 
Messages: 4214
Inscription: Sam Juin 17, 2006 8:34 am
Localisation: Qc City
Ville:

Messagepar fantome62 » Lun Fév 18, 2008 10:00 am

wwwoooaa je crois que j'aller faire une boulette.
en effet il y a 14 ans j'ai élevé et sevré mon gris du gabon mais jusqu'aujourd'hui je n'en connaisser pas tous ces risques.j'ai commander un rosalbin dans le même contexte donc après avoir lu tous ça je crois que je vais revoir ma commande.
merci
fantome62
Coco
Coco
 
Messages: 14
Inscription: Lun Fév 18, 2008 6:39 am
Localisation: CALAIS
Ville:

Messagepar Fernand » Lun Fév 18, 2008 10:04 am

C'est incroyable la différence de pensée entre nous et les européens à ce sujet. Je crois que la meilleure façon de convaincre les gens seraient de leur montrer en personne un bébé en détresse à cause de tous les dangers du nourrissage. Ça aiderait sûrement les gens à comprendre :(
Avatar de l’utilisateur
Fernand
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10707
Inscription: Dim Juin 24, 2007 2:48 pm
Localisation: Montréal, Québec, Canada
Ville: Montréal
Pays: Canada

Messagepar smartine57 » Lun Fév 18, 2008 5:20 pm

Il y a effectivement un parallèle à faire avec les bébés. J'ai nourri mes enfants au sein, si on m'avait enlevé mes bébés pour leur donner un biberon de formule, non seulement ils auraient eu du mal à digérer, mais émotivement, ils auraient été très perturbés.

Nourrir un bébé, ou un bébé perroquet, ce n'est pas strictement alimentaire. Il y a toute une charge émotive qui n'est pas à négliger. La maman, comme la personne qui nourrit, à une responsabilité face au bien-être du bébé. On ne peux pas se substituer à une "maman" à moins que cela ne soit pour des raisons incontrôlables.

Le bébé humain doit être sevré, on commence par sauter un boire, ça se fait graduellement. Les parents oiseaux font le sevrage très naturellement. Je l'ai souvent vu avec mes perruches, c'est pareil qu'avec une maman.

Je n'ai jamais eu de mal à donner et des biberons et le sein à mes bébés dès 4 et 6 mois, jusqu'à 11 mois, mais certaines mamans m'ont dit que leurs bébés refusaient totalement le biberon et d'autres refusaient totalement le sein après avoir connu le biberon.

C'est pareil avec les bébés oiseaux. Quand on les a vu faire, on sait. Certains bébés se feront nourrir très longtemps, alors que d'autres seront pressés d'être indépendants.

Les mamans, les nourrisseurs expérimentés et les parents oiseaux savent comment sevrer leur bébés. Les néophytes n'ont aucune idée du mal qu'ils peuvent potentiellement causer et font n'importe quoi, même avec la meilleure des volonté, ils font n'importe quoi car ils ne savent pas ce qu'ils font.

À part les problèmes physiques immédiats, beaucoup de problèmes comportementaux futurs pourraient être évités si les oiseaux étaient nourris et sevrés comme il faut. C'est une question d'éducation.
Avatar de l’utilisateur
smartine57
Membre étoile
Membre étoile
 
Messages: 7810
Inscription: Dim Mar 26, 2006 8:42 pm
Localisation: montréal
Ville:

Messagepar Anne-Lise » Lun Fév 18, 2008 7:02 pm

Je suis tellement heureuse que tu aies trouvé ce texte fantome, et SURTOUT que tu aies accepté le fait qu'on peut faire des erreurs. SUPER que tu revoies ta commande, ton oiseau n'en sera que plus heureux!!!
Boutique Monde Exotic
Avatar de l’utilisateur
Anne-Lise
Membre étoile
Membre étoile
 
Messages: 10360
Inscription: Mer Juil 26, 2006 3:31 pm
Localisation: Beauceville
Ville:

Messagepar fantome62 » Jeu Fév 21, 2008 3:23 pm

merci ben voila c'est fait j'ai pris contact avec mon eleveur et la date de livraison a etè repoussèe.
je ne suis pas revenu sur ma decision j'etais seulement tres mal informè :wink: .
a part les livres sur les especes et mes bebetes je n'en connaissait pas les risques.

merci a vous pour les infos :wink:
fantome62
Coco
Coco
 
Messages: 14
Inscription: Lun Fév 18, 2008 6:39 am
Localisation: CALAIS
Ville:

Messagepar lunesouslesoleil » Jeu Mar 06, 2008 12:17 am

Effectivement, c'est très important d'être bien informé. Je me suis fait prendre aussi avec un oiseau que j'ai eu d'une animalerie, il n'était pas sevré. Ils m'ont expliqué comment le faire, ca avait l'air très facile. Je n'ai pas nourris mon oiseau avec stabilité et assiduité et je prenais ca un peu a la legère car je n'étais absolument compétente dans ce que je fesais, même si je croyais l'être. Ca avait l'air si facile, comment je pourrais bien manquer mon coup?! Il en est mort.

J'ai encore aujourdhui beaucoup de peine en y repensant, cet oiseau avait un personnalité absolument extraordinaire, et le 3 semaines qu'elle a vécu avec nous ont été plus que suffisantes pour que sa mort crée un trou énorme dans ma vie, et me laisse un grand sentiment de culpabilité. Avec le recul, j'en veux a l'animalerie de ne pas s'être responsabilisé et de m'avoir laissé croire que c'était facile de s'occuper d'un oiseau non sevré, et je m'en veux aussi beauxoup de ne pas m'être informée et que cela ait couté la vie a ma boule de plumes chérie... :cry:
Avatar de l’utilisateur
lunesouslesoleil
Cockatiel
Cockatiel
 
Messages: 463
Inscription: Jeu Jan 03, 2008 10:46 pm
Localisation: Québec, Québec, Canada
Ville:

Messagepar marie-maude » Dim Mar 09, 2008 10:35 am

Merci de partager ton expérience avec nous, surtout que ce doit être difficile pour toi d'en parler...


Marie-Maude
Avatar de l’utilisateur
marie-maude
Ara Macao
Ara Macao
 
Messages: 18976
Inscription: Mar Juil 19, 2005 7:30 pm
Localisation: Sherbrooke
Ville:

Messagepar kiwi35 » Sam Juin 28, 2008 1:31 pm

Pour revenir sur le sujet des oiseaux non-sevrés.
J'ai eu mon inséparable de ma belle-soeur, elle avait à peine 3 semaines et quelques jours. Je ne connaissais rien aux oiseaux et encore moins au nourrissage.
Mais comme la maladie m'a empêchée d'avoir un autre enfant, j'ai trouvé l'idée de nourrir mon p'tit oiseau très valorisante. Ma belle-soeur m'a expliqué comment :shock:
Heureusement, aujourd'hui, elle est encore là.. et toute là. Je l'ai sevré graduellement, avec beaucoup d'amour et beaucoup de variété alimentaire.

Mais côté comportementale.. ouff, c'est un vrai pit bull qui peut attaquer sans prévenir. Ha mais oui, elle mange de tout et n'est pas peureuse pour 5 cents. Mais bon dieu qu'elle peut être dangereuse. J'ai même pensé à quelques reprises à la "donner". Mais quel serait son avenir?? J'aime mieux pas y penser et la garder avec moi.

Plus jamais je ne prendrai un oiseau non-sevré!
Avatar de l’utilisateur
kiwi35
Conure
Conure
 
Messages: 638
Inscription: Ven Juin 13, 2008 4:19 pm
Localisation: Estrie
Ville:

Messagepar Dominic » Sam Juin 28, 2008 11:03 pm

Les femelles inséparables sont généralement des vrais petits pit-bull à plumes! :lol:
Le truc, c'est de moins la stimuler possible à faire un nid et à pondre.

Moi j'ai enlever tente, papier à déchiqueter, coin noir. Beaucoup de dodo (11-12 heures) et beaucoup de changement dans sa cage (perchoirs, joeuts, plats).
:jardine: Pépito, Perroquet de Jardine, 10 ans
Avatar de l’utilisateur
Dominic
Gris d'Afrique
Gris d'Afrique
 
Messages: 5077
Inscription: Dim Oct 15, 2006 11:32 pm
Localisation: Rive sud de Québec
Ville:

Messagepar myrgag » Sam Aoû 30, 2008 11:29 pm

Mon insé était EPP, je l'ai eu à 11 mois, sauvage, jamais grimpé sur un doigt de sa vie, genre, mais en 6 mois j'avais un pot de colle, et ça évolue encore 2 ans plus tard, toujours vers le mieux. Comme quoi... C'est un mâle alors je suppose que ça aide, il ne m'attaque pas, on joue tous les jours.
Myriam
Tarzan/Papi/Babou (insés ♂, 12/9/6 ans)
Prunelle/Philomène (calos ♀, 16/8 ans)
Chester (youyou ♂, 11 ans)
Pépino/Fanfreluche (touis cath ♂ et ♀, 12/2 ans)
Tjuk (Bourke ♂, 10 ans)
Avatar de l’utilisateur
myrgag
Poicephalus
Poicephalus
 
Messages: 2434
Inscription: Mar Mai 08, 2007 6:47 pm
Localisation: Montréal, Qc
Sexe: Femme
Ville: Montréal
Pays: Canada

Messagepar rox » Sam Mar 21, 2009 12:33 am

Moi je nourri souvent des oiseau a la main.... Mais je dois vous assuré que je fais mon possible pour que leur dévelopement soit au maximum, et je connais parfaitement leur anatomie pour éviter une pneumonie par aspiration. Je travail en animalerie, et il m'arrive souvent voir toulours, de les emmener avec moi jour et nuit, congé ou pas... cé ma passion. Je développe leur savoir vivre au maximum avec toute ma famille et mes amis. Je ne les met en vente que lorsque qu'ils sont complètement sevrés et sociabilisés, jamais avant. Et il m'arrive souvent de déconseillé a des gens l'achat d'oiseaux parce que je ne les considère pas près ou inapte... Faut donc croire que toute les animalerie ne doivent pas etre mis dans le meme panier. Quoi que la plupart me font pitié... J'attend vos commentaire.. Mais sachez que je fais plus que mon possible dans ce monde animalier ou je travail, pour qu'ils soit en sécurité et dans un millieu stable.... merci rox
Avatar de l’utilisateur
rox
Inséparable
Inséparable
 
Messages: 313
Inscription: Dim Aoû 13, 2006 11:59 pm
Localisation: longueuil. quebec, canada
Ville:

Suivante

Retourner vers Textes informatifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités