Une lutte qui passe par la stérilisation

Vous trouverez ici toutes les nouvelles qui sont publiées dans les médias concernant les animaux de compagnie. Cette section est ouverte afin de vous tenir informer seulement.

Modérateur: Équipe administratrice

Une lutte qui passe par la stérilisation

Messagepar Mijo » Ven Mar 08, 2013 10:44 pm

Par Josée Cloutier

L'effet multiplicateur est tel, qu'au bout de quatre ans, le nombre de chats dépassera les 20 000. Imaginez lorsqu'on dit qu'un chat a neuf vies ! La légende a pris tout son sens lors de la journée nationale de la stérilisation animale, marquée pour la première fois au Québec, mercredi à Sherbrooke.

La SPA de l'Estrie, les vétérinaires de la région et le Cégep de Sherbrooke ont tenu une journée de stérilisation gratuite de chats, dédiée aux gens à faible revenu.

«C'est une journée spéciale au cours de laquelle nous aurons stérilisé jusqu'à une centaine de chats. Plusieurs vétérinaires de la région ont fait des dons à la Fondation du Cégep de Sherbrooke pour permettre la tenue de cette activité de sensibilisation», explique la vétérinaire et enseignante responsable, Martine Nadeau. Comme la chirurgie était gratuite, la majorité des gardiens ont été recrutés par la Coalition des travailleurs de rue.

Les étudiants de programme Techniques de santé animale en auront eu plein les bras. De la préparation, à la chirurgie, aux soins post-opératoires, les salles de cours ont été transformées en véritable clinique. « La stérilisation aide à la surpopulation et la propagation de certaines maladies», explique le vétérinaire et enseignant, Luc Savard. Les vétérinaires et étudiants partageaient le même objectif, soit de faire la promotion de la stérilisation des animaux de compagnie. «On ne le réalise pas. Il est impossible de trouver assez de foyers pour faire adopter tous ces chats. Imaginez ce qui leur arrive. C'est l'euthanasie», partage madame Nadeau.

En 2012, 2500 chats ont été euthanasiés par la SPA de l'Estrie, 800 l'ont été, faute d'avoir trouvé un famille d'accueil. Au Québec, entre six et neuf animaux par tranche de mille habitants sont adoptés chaque année. En Estrie, la moyenne d'adoption est de 9,2 par tranche de mille habitants. «Tous les refuges débordent de chats. Il y a une limite à la capacité d'adoption», se désole la responsable des communications de la SPA de l'Estrie, Cathy Bergeron.

« J'ai trois chats dont la mère qui est enceinte pour une deuxième fois en 5 mois», nous a confié un propriétaire rencontré lors de l'activité. «J'aime mes animaux», a-t-il renchéri.

Si l'activité a permis d'accroître la sensibilisation, elle aura aussi plongé les étudiants de 3e année de Techniques de santé animale dans un milieu d'apprentissage très concret. « C'est une belle exposition pour nos étudiants. C'est prometteur comme expérience», a conclu Luc Savard.


TVA Nouvelles
Image
Avatar de l’utilisateur
Mijo
Administratrice et propriétaire
Administratrice et propriétaire
 
Messages: 27892
Inscription: Mar Juil 19, 2005 8:17 pm
Sexe: Femme
Ville: Mirabel, Québec
Pays: Canada

Retourner vers À la une!

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités